mail

Nous contacter

tel
paiement en ligne

Paiement en ligne

espace client

Espace client

Linkedin

Linkedin

Compétences

Droit de la famille

La cellule familiale constitue l’endroit où peuvent se cristalliser de nombreuses tensions

Si ces dernières peuvent se résoudre de manière amiable au moyen d’une médiation familiale, ou de manière conventionnelle, par exemple dans le cadre d’un divorce par consentement mutuel, la saisine du juge aux affaires familiales est souvent nécessaire. Elle est même obligatoire dans certains cas, notamment pour entamer une procédure contentieuse de divorce telle qu’une procédure de divorce pour faute.

Dans toutes les situations, vous aurez à résoudre des difficultés humaines, matérielles et financières.

Qu’il s’agisse des difficultés relatives aux enfants ou encore aux relations entre futurs ex-époux, nos avocats référents en droit de la famille sauront vous soutenir, vous conseiller et vous défendre.

Quel que soit votre type d’union et/ou de famille (concubinage, PACS, mariage), les questions relatives aux enfants demeurent.

Pour ces derniers - dont l’intérêt supérieur devra toujours être préservé - se poseront notamment les questions afférentes à l’autorité parentale, à la résidence des enfants, alternée ou non, au principe et au montant de la pension alimentaire à verser ou à percevoir.

Pour les futurs ex-époux, se poseront notamment les questions afférentes au principe et au montant de la prestation compensatoire ou des dommages et intérêts, et par la suite au partage et à la liquidation du régime matrimonial.

Pension alimentaire

Contribution à l'entretien et à l'éducation des enfants : calculée à proportion des ressources de chacun des parents, ainsi que des besoins de l'enfant.

Prestation compensatoire

L'un des époux peut être tenu de verser à l'autre une prestation destinée à compenser, autant qu'il est possible, la disparité que la rupture du mariage crée dans les conditions de vie respectives.

Partage et liquidation du régime matrimonial

Des solutions devront être trouvées en ce qui concerne par exemple l’occupation et le sort du domicile conjugal et de manière générale des biens communs (voiture, comptes en banque, crédits…).


Avocat(s) référent(s) :


Retour
Nos actualités Toutes nos actualités
Nous contacter
Pour nous contacter remplissez le formulaire ci-dessous.
Veuillez préciser votre demande
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide