Chabas et Associés Sociétés d'Avocats
RSS

un nouveau congé pour les salariés hommes et une protection contre le licenciement ?

Loi n° 2014-873 du 4 aout 2014 pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes, article 9 et 11

Après l'article L. 1225-4 du code du travail, il est inséré un article L. 1225-4-1 ainsi rédigé :

« Art. L. 1225-4-1. - Aucun employeur ne peut rompre le contrat de travail d'un salarié pendant les quatre semaines suivant la naissance de son enfant.
« Toutefois, l'employeur peut rompre le contrat s'il justifie d'une faute grave de l'intéressé ou de son impossibilité de maintenir ce contrat pour un motif étranger à l'arrivée de l'enfant. »

Cette formule permet de considérer que la naissance de son enfant concerne aussi bien le père que la mère.

Après le premier alinéa de l'article L. 1225-16 du même code, il est inséré un alinéa ainsi rédigé : 
« Le conjoint salarié de la femme enceinte ou la personne salariée liée à elle par un pacte civil de solidarité ou vivant maritalement avec elle bénéficie également d'une autorisation d'absence pour se rendre à trois de ces examens médicaux obligatoires au maximum. »

« Retour


réunion de travail sur l'actualité